La musique et le bricolage sont intimement liés. Ça paraît logique : ça tape, ça vibre, ça fait du bruit. On a toutes les briques de base pour faire un peu de musique.

Pas étonnant que les magasins de bricolage tentent d'avoir leur petit jingle audio permettant de les identifier plus facilement. Je ne vais pas me lancer dans des explications détaillées à la "Oscillations" mais voilà quelques réflexions sur le sujet.

Par exemple quand on rentre chez Castro, on est immédiatement gratifiés d'un "Pam Palam Pam !" assez horripilant. On ne peut pas y échapper, à moins de porter un casque anti-bruit. Ce  "Pam Palam Pam" est issu de 20 ans de recherches dans les labos de R&D de Castro et a un pouvoir méningo-perforateur hautement supérieur à la moyenne des jingles. Une fois entendu, il va vous rester dans la tête pendant une journée entière ! Chez Leroy-Majax, ce n'est pas beaucoup mieux. Ils avaient un ancien slogan chanté avec quelques notes, genre "Leroy-Majax, pour pas s'planter !" Et récemment ils ont gardé uniquement leur nom en tant que jingle. On dirait que l'interprète ejecte les syllabes comme des agrafes sorties d'une cloueuse pneumatique ! Même avec l'aide d'un site redoutable comme unhearit.com on ne peut se débarrasser de ces jingles.

Bref, rien de bien exhaltant, la musique serait donc le parent pauvre du bricolage ?

Détrompez-vous ma bonne Gisèle !

Ce soir je me suis rendu dans un quelconque magasin de bricolage pour acheter une goulotte. Un peu pressé, je me dirige vers le rayon visserie pour trouver un moyen de fixer cela au mur. Là j'entends le vendeur, la cinquantaine bien tassée, citer Gustave Parking devant le précédent client. Tout va bien, il a l'air sympa, on va donc pouvoir discuter. Mon tour arrive, et là il scotche sur mon t-shirt "Rock is dead, and paper killed it".

- Ah bon, le rock est mort ?

- Euh bah oui, enfin presque...

- Je ne comprends pas, c'est quoi cette histoire de papier ?

- Bah c'est une référence au jeu, Pierre-Papier-Ciseau, toussa...

- Encore un jeu sur ordinateur ?!

Et là on est passés dans la quatrième dimension ! Suite à des conseils en visserie clairs et efficaces, il a commencé à me parler des groupes de rock qu'il fallait que j'écoute, genre il faut refaire toute mon éducation musicale.

Juste pour vous chers lecteurs, je vous donne la sélection "salut les petits clous" par le vendeur du rayon visserie du Leroy-Majax. Alors ouvrez-bien vos cages à miel, bandes de petits graisseux ! (© Zégut)

  • Nono Krief, guitariste chez Trust, qui vient de sortir son album solo après 40 ans de gestation, et qui serait un copain du vendeur audiophile
  • Parabellum, parce que c'est bien, et il me semble qu'il y avait un rapport avec la région, genre le chanteur est de Briey, ou il s'est bourré la gueule lors de la fête de la quetsche à Buding-lès-Hettange-Grande
  • The Yupps, des petits jeunes du coin qui envoient du bois, qu'on avait vu l'an passé lors d'un concert gratuit au plan d'eau de Metz (quelques photos sur Flickr)
Pour ne pas perdre totalement la face, j'ai voulu jouer à l'ami des stars communales en rétorquant que j'avais déjà partagé une grillwurst avec le bassiste des Spittles (Papi Fauteuil himself !), mais ça n'a pas trop eu l'air de l'impressionner. C'est un Connaisseur, il connaît les Spittles. Et moi je dois réviser mes classiques !

Donc merci Leroy-Majax ! Vos lots de vis sont impersonnels, mais vos vendeurs ont plus la classe que George Abitbol !